0   Commentaires
Image
Publié le

Zombinoscope : Le Triomphe de la Mort de Brueghel

« Le triomphe de la Mort » par Pieter Brueghel l'Ancien (1562)
« Le triomphe de la Mort » par Pieter Brueghel l'Ancien (1562) — Museo del Prado. [Domaine public] via Wikimedia Commons -
A l’occasion de la sélection thématique autour du post-apocalyptique : Virus, zombie et autres catastrophes, proposée dans les salons graphique et jeux vidéos (niveau 1, à l’entrée de la bibliothèque), nous vous proposons de découvrir quelques représentations du zombie à travers un zombinoscope.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Le Triomphe de la Mort (1562) de Brueghel l'ancien est une belle illustration de l'art macabre. 

Tout au long du 15e siècle et au début du 16e, des Danses macabres sont peintes sur les murs des églises et dans les cimetières d'Europe du Nord. A l'origine, elles mettent en scène des revenants et des hommes de toutes conditions et ont pour but de démontrer la vanité des distinctions sociales et encourager des aspirations plus spirituelles. Le caractère moralisateur se perd peu à peu mais les histoires de revenants demeurent. Le tableau de Brueghel va plus loin que la simple sarabande en décrivant l'invasion d'un monde par la Mort.

Le thème et le traitement sont ceux que l’on retrouve dans le mythe du zombies : le massacre des humains par des hordes de revenants. La mort à cheval, armée d’une faux envahit le monde, assistée de son armée de squelettes et de cadavres à demi pourris qui présentent tous les attributs du zombie. 
Auteur :
Captcha: