En quête d'État


En 1995, Luisa Bossa est élue maire à la tête d'une coalition de centre-gauche. « Une des premières choses que j'ai faites en tant que maire a été d'acheter un drapeau italien et de l'installer dans mon bureau. Et ce n'est pas par un excès de nationalisme mais pour montrer qu'ici, maintenant, il y a l'État. »