Reporté • Jeudi de la BD : David Prudhomme


En raison de la crise sanitaire, les événements prévus à la Bpi fin mars ne pourront pas avoir lieu.
Nous mettons tout en oeuvre pour les reprogrammer dès que possible. Les informations seront mises à jour régulièrement. Merci pour votre compréhension. 


Depuis 1992 et Ninon secrète (Glénat) qu’il illustre pendant sa formation à la section bande dessinée de l’école d’Angoulême, l’œuvre de David Prudhomme a sillonné avec brio les sentiers les plus divers du 9e art, de J'entr'oubliay inspiré par la poésie de François Villon (Alain Beaulet, 2006) à Rupestres ! (Futuropolis, 2011) où il explore en compagnie d’Emmanuel Guibert, Etienne Davodeau, Pascal Rabaté et Marc-Antoine Mathieu les images de l’art rupestre. Auteur d’une œuvre féconde, il a reçu de nombreuses récompenses, comme le Prix Regards sur le monde à Angoulême en 2010 pour Rebetiko (Futuropolis, 2009) ou le prestigieux Prix International de la ville de Genève pour La Traversée du Louvre (Futuropolis, 2012). 

En 2019, David Prudhomme livre une nouvelle édition, totalement redessinée et remaniée, de L'Oisiveraie (L’Association ; sélection officielle Angoulême 2020) et signe, avec Sonia Déchamps, Sumographie (Soleil), tiré de l’exposition éponyme (du 19 mars au 19 avril à L'Atelier à Nantes) où il explore avec beaucoup de talent le noble sport japonais du sumo.