Oser lutter, oser vaincre


Cinq semaines aux côtés des dix mille grévistes de Renault-Flins. L'usine prise, reprise par les CRS, reprise par les travailleurs. Des ouvriers : « Pourquoi vous venez aujourd'hui avec des fusils, des matraques ? Nous, nous sommes les mains vides... Douze ans de chaîne, vous savez, le soir on rentre, pas de vie de famille, pas du tout, hein... Oui, je crois que ça devrait repartir sur un mouvement presque général, parce que ce truc-là de ce matin pour arriver à reprendre une usine avec les flics dehors, ben ça va faire du bruit dans le pays... Ou alors je ne comprends plus... On mangera quinze jours de patates à l'eau s'il le faut, mais on tiendra encore… »