0   Comentarios
Contenido de los archivos :

Je lis la presse en ligne

Dans le cadre de ses ateliers numériques, la Bpi propose depuis un an maintenant, un atelier intitulé « Je lis la presse en ligne ».

salle de presse années 50
CCO Public Domain

Vous lisez la presse papier mais avez envie de passer au numérique ?
Vous vous informez sur internet mais avez du mal à vous y retrouver ?
Vous souhaitez revoir une émission TV ? Écouter des émissions de radio ? Lire la presse sur votre tablette ou votre smartphone ?
Venez découvrir et pratiquer toute l’offre de presse en ligne de la Bpi !


L'objectif de cet atelier est de se repérer plus facilement dans les contenus en ligne, gratuits comme payants, et de comprendre -modestement- les mutations de l'univers de la presse à l'heure d'Internet. Les participants découvrent en particulier l'offre de presse numérique disponible à la bibliothèque et apprennent à manipuler ces nouveaux outils que sont les agrégateurs de presse ou kiosques en ligne.

Déroulé type d'un atelier :

Tour de table
Il s'agit de bien cerner les attentes et les besoins de chaque participant qui peuvent être très différentes : je souhaite lire le Monde (ou l'Equipe, ou le Parisien), comment puis-je savoir qu'une information est « vraiment vraie » ? Comment lire un journal sur son mon smartphone ? Où trouver des archives ? etc.

Introduction : le contexte
Du « quatrième pouvoir » à l'information en ligne : les spécificités d'internet, les nouveaux canaux de circulation de l'information, les nouveaux outils de consultation

L'offre d'actualité de la Bpi, présentation générale et modes d'accès
L'espace presse actualité, ses collections papier, microformes, multimedia (Inathèque) et numériques, ses services

Europresse 
Présentation, exercices et manipulation

Pressreader
Présentation, exercices et manipulation

"Le saviez-vous ?" : accès gratuit, de chez vous à la presse numérisée
En ligne et gratuit : Gallica !

Conclusion


On retrouve parmi les usagers fréquentant cet atelier les habitués des ateliers numériques.

S'y ajoutent cependant d'autres profils : habitués de l'espace presse de la bibliothèque qui viennent avec un besoin spécifique (retrouver leur journal favori en ligne quand tous les exemplaires papier sont empruntés), curieux équipés de tablettes, smartphones qui veulent compléter leurs usages. La difficulté est donc de gérer un groupe parfois hétérogène, plus ou moins à l'aise avec les outils numériques.

Cet atelier est un bon moyen de valoriser à la fois les collections de la bibliothèque et les services proposés – à commencer par l'assistance que peuvent apporter les bibliothécaires postés en service public et que beaucoup d'usagers n'osent pas toujours "déranger"- et de mettre en avant l'espace presse actualité de la bibliothèque.

Mais au-delà du besoin de se familiariser avec de nouveaux outils et de nouveaux modes de consultation, la question de l'évaluation de l'information présente sur Internet revient souvent. Comment "être sûr" demande-t-on fréquemment. 
Des ateliers de vérification des faits destinés à un public de collégiens existent depuis fin 2016. Totalement justifiés, puisque l'on constate à chaque fois la précipitation des élèves à se lancer dans une recherche sans avoir pris au préalable un peu de recul, leurs difficultés à  se repérer sur un site, à extraire l'information pertinente, à synthétiser.
Contrairement à ce public de collégiens qui a plutôt tendance à se précipiter sans évaluer, le public adulte des ateliers numériques exprime lui sa méfiance vis-à-vis de l'information en ligne, méfiance qui constitue bien souvent un frein : "tant que je ne suis pas sûr, je n'y vais pas"
Il est donc en projet d'adapter prochainement cet atelier Info Intox à ce public adulte pour répondre à la problématique sensible de la validation de l'information qui s'exprime de manière différente chez les différents publics. 

Captcha value: