Autoproduction


Heurts et cahots d’un tournage indépendant... Virgil Vernier suit Nicola Sornaga sur son deuxième long-métrage, Monsieur Morimoto (sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs-Cannes 2008), où un japonais de soixante ans qui ne parle pas français croise la faune du quartier de Belleville. Ou comment faire un film envers et contre tout.