Le Camion


Lui : « C’est un film ? »
Elle : « Ça aurait été un film. C’est un film, oui ! Le camion aurait disparu, puis réapparu. »
 
Gérard Depardieu serait monté dans la cabine du camion et aurait pris une femme en stop. Finalement, le tournage a lieu dans un salon de la maison de Marguerite Duras, à Neauphle. Elle donne à Gérard Depardieu les éléments d’un film ; il l’écoute et l’interroge. Et le camion, vide, roule sur les routes de France.
 
« Je pense que c’est le premier film que je fais, et peut-être le premier film qu’on fait, où le texte porte tout. Dans la grammaire de Grevisse, il est dit que le futur antérieur est le conditionnel pré-ludique employé par les enfants dans leurs propositions de jeu. Les enfants disent : toi tu aurais été un pirate, toi tu es un pirate, toi tu serais un camion, ils deviennent le camion ; et le futur antérieur, c’est le seul temps qui traduise le jeu des enfants : total ; leur cinéma. »   
Marguerite Duras, entretien avec Michelle Porte, 1976