L’Homme atlantique


À partir de rushes d’Agatha et les lectures illimitées, Marguerite Duras fait un autre film où l’homme qu’elle a aimé, Yann Andréa, marche dans les pièces désertes de la villa et disparaît.