Page 13

De Ligne en ligne n°10 - Janvier à avril 2013

BSF ligne d’horizon: © Pierre Duyckaerts 13 Quelles sont vos relations avec les professionnels des bibliothèques françaises? D’abord, de façon non institutionnelle, on a réussi très vite L’autre actualité de l’ONG, c’est l’appel international sur l’accès à agréger un réseau de bibliothécaires qui venaient à titre indi- à l’information, au livre et à la culture dans les situations d’ur- viduel pour travailler avec nous bénévolement. Leur rôle a été gence, que nous avons lancé en novembredernier: l’« Urgence extrêmement important pour consolider l’association et l’as- de Lire ». Dans ces situations, on parle souvent de l’accès aux seoir auprès des institutions de la lecture en France. La légitimité soins ou aux abris, mais jamais d’accès à la culture, à cette s’est faite par la base, par les bibliothécaires qui ont fait remonter dimension intellectuelle si importante pour le maintien de la dignité dans leur hiérarchie, auprès des institutions, l’existence de BSF. et la reconstruction des personnes. L’appel est soutenu par une Enfin, on a des partenariats pour le don de livres et pour l’accueil centaine de grands intellectuels et écrivains dont quatre prix Nobel de stagiaires étrangers qui vont faire des visites dans toutes et nous militons auprès des organisations internationales pour les grandes bibliothèques de Paris et en région aussi. que cette dimension intellectuelle de l’être humain en danger soit reconnue dans les situations d’urgence humanitaire. Quelles sont vos perspectives d’avenir? Propos recueillis par Notre principal projet est en Haïti et s’appelle « La Ruche » Philippe Berger, Raphaël Casadessus et Florian Leroy, (Réserve Universitaire Centrale Haïtienne). C’est un projet pour Bpi la reconstruction des infrastructures documentaires universitaires à Port-au-Prince. Neuf des onze bibliothèques de l’Université d’État d’Haïti se sont effondrées pendant le séisme: une perte de capa- cité considérable pour la recherche et l’enseignement. Quelques mois après le séisme, on a travaillé sur le montage de bibliothèques de référence, composées d’usuels, de manuels, pour permettre très vite la reprise des cours. À terme, la Ruche, contiendra cinq cent mille documents. C’est notre principal projet actuellement parce que c’est évidemment le type de réalisation qui peut changer le pays demain. Fin


De Ligne en ligne n°10 - Janvier à avril 2013
To see the actual publication please follow the link above