Page 19

De Ligne en ligne n°10 - Janvier à avril 2013

la ville muse la ville muse dossier: 19 Espace discontinu et fragmentaire, sans horizon, vitesse, errance et perte de soi: la métropole moderne née au XIXe siècle a bouleversé notre expérience cycle de projectionsImaginaire des villes perceptive. et de rencontres Sur cette civilisation urbaine dont il captait l’essence, Jeudi 10 janvier Baudelaire a bâti une esthétique nouvelle. Et depuis, Of time and the CityLiverpool cinéastes et écrivains, plasticiens, auteurs de BD ou de de Terence Davies jeux vidéo n’ont cessé d’aimer la même muse: la ville. ReykjavikJeudi 14 février Car les métropoles ont la forme de notre imaginaire: de Solveig AnspachReykjavik, des elfes dans la ville toutes en épaisseur et en lignes, elles tracent les routes Jeudi 14 mars de nos déambulations intérieures – quête de soi ou par- Tokyo Blue de Sylvain GarassusTokyo cours poétiques, plongée dans les souterrains du passé ou montée vers l’espace que pointent les gratte-ciel. Cinéma 1 et Cinéma 2 À leur tour, les artistes conditionnent notre perception de la ville. En effet, loin de se réduire à sa matérialité, la ville est un mythe façonné de paroles et d’images. Ce dossier vous propose de musarder. À travers bande dessinée, cinéma et poésie, vous y découvrirez des villes imaginaires, des villes réelles, et vous verrez suite du dossier que ce sont les mêmes.


De Ligne en ligne n°10 - Janvier à avril 2013
To see the actual publication please follow the link above