Page 25

De Ligne en ligne n°10 - Janvier à avril 2013

la ville muse dossier: 25 Akira de Katsuhiro Otomo Des villes inventées de toutes pièces qu’il n’ait pas de nom, est ainsi doté d’une géographie tout à fait Les grandes capitales cosmopolites (New York, Tokyo, Paris) précise. On pourrait parfaitement en tracer une carte ou en éditer constituent les décors récurrents des récits d’aventure les plus un guide. Aux États-Unis, on raconte que les éditions DC (qui populaires. Mais il ne faut pas se laisser tromper par ces topo- publient notamment les aventures de Superman) ont poussé le nymes. Dans la réalité, notre appréhension de ces villes est déjà perfectionnisme au point de modéliser entièrement la ville de nimbée de fictions, de clichés et de stéréotypes. Cette dimension Metropolis dans le logiciel Google Sketchup (habituellement uti- quasi mythique tient lieu de licence aux yeux de certains auteurs, lisé pour créer des bâtiments en 3D dans Google Maps), afin de elle autorise toutes les réinventions, tous les glissements vers la fournir un cadre de travail commun aux nombreux dessinateurs de fiction. Parfois, le nom de ces villes est le dernier lien qui les rat- leur écurie. tache au réel. C’est le cas du Paris ou du Sarajevo de Bilal, ou Bien entendu, les plans de la plupart de ces villes imaginaires encore du New York d’Andreas dans la série Capricorne: « Cette nous demeurent totalement inconnus. Cela ne les empêche pas immense ville dans laquelle je ne suis jamais allé, je peux fantas- d’être immédiatement reconnaissables, moins en raison de leur mer dessus à l'infini. Je l'invente maintenant, je n'ai plus aucun topographie que d’une aura particulière, indissociable du héros document quand je dessine New York. Donc c'est à chaque fois qu’elles abritent. Les artères brumeuses, les tours et les gargouilles constamment inventé. 4» gothiques de Gotham City reflètent ainsi le caractère tourmenté de Ce n’est pas parce qu’une ville est inventée de toutes pièces Batman. Gotham, tout comme Basin City (où se déroule la série Sin que ses contours sont nécessairement flous ou incertains. Au City de Frank Miller), s’inscrit dans une longue tradition héritée contraire, il peut s’agir d’une parcelle d’un monde imaginaire vaste du polar et du film noir, qui fait de la ville moderne un labyrinthe et cohérent. Dans les aventures d’Astérix, le village gaulois, bien dangereux en même temps qu’un reflet de l’âme humaine. 4 Laurent Carceles, « Et Dieu dans tout ça? » - Un entretien exclusif avec Andreas. En ligne: suite du dossier http://bdandreas.chez.com/ne/entretien.htm


De Ligne en ligne n°10 - Janvier à avril 2013
To see the actual publication please follow the link above