Vous avez la parole : en visite

De Ligne en ligne n°10 - Janvier à avril 2013

la parole EN VISITE…Prendre le temps de visiter lesdifférents espaces de la biblio-thèque, de découvrir la variétédes collections et des services,en compagnie d’un bibliothé- caire: c’est ce qu’elles ont fait. Elles racontent… Julie Anne vous avez la parole 20 ans, en BTS Sanitaire et social, venue professeur de mathématiques à la avec sa classe retraite On a fait la visite sur les trois étages. On a Je suis venue à l’autoformation pendant trois 3 pu découvrir un espace discothèque, on ne ans pour étudier l’informatique. La visite, Guislaine rimer avec « plaisir et loisirs ». bibliothèque: j’ai découvert les pianos, parça m’a permis de voir d’autres parties de lapensait pas que « bibliothèque » pouvait 43 ans, enseignante en BTS, venue avec Ensuite, ce qui était plutôt pas mal, c’étaient exemple. Et puis, je ne connaissais pas l’in- ses étudiantes les catalogues: pas besoin de rester long- térieur des loges, je voyais des gens accom- C’était très intéressant. On a pu voir la diver- temps dans les rayonnages, au moins c’est pagner des aveugles, je regardais de loin, sité des services que vous proposez, la répar- direct, on prend la référence et on a accès j’étais curieuse de voir ce qui se passait tition des sources documentaires sur les directement à la publication. derrière. Je vais voir dans quelle mesure je différents étages, la variété des outils mis à Ce qui était intéressant aussi, c’était l’auto- pourrai participer comme guide bénévole. disposition, informatisés, avec un aspect formation, parce que prendre des cours d’an- pratique. La gratuité est extraordinaire, glais sur internet ça coûte cher ; là, c’est Propos recueillis par Cécile Denier et surtout que notre école reçoit un public accessible à tous. Catherine Revest, Bpi d’étudiantes en difficulté financière, qui doivent parfois travailler pour vivre. Avec internet, elles ont l’habitude d’avoir énormément d’informations brutes, elles désertent complètement les centres de docu- mentation, ne savent pas s’y repérer. Dans La Bpi vous propose: les CDI, l’information est infime par rapport • des visites de groupe le matin avant 12 h à ce qu’on trouve sur internet. Mais ici, on du lundi au vendredi (sauf mardi), sur a un très large panel, pas aussi vaste que sur internet, mais déjà énorme par rapport à Enikö redesevi-vtessindividuelles, sur rendez-vousuoiszdn• leurs besoins. 25 ans, bibliothécaire hongroise • des visites-découvertes tous les premiers Être en contact physique avec les collec- Étudiante Erasmus à Paris l’an dernier, j’ai vendredis du mois à 14 h et à 18 h, sans tions, ça change la donne. Les étudiantes ne passé beaucoup de temps ici. sont plus derrière un écran uniquement, J’ai vu le panneau hier qui annonçait la visite. rendez-vous elles matérialisent quelque chose qui est C’est là que j’ai découvert l’autoformation, complètement dématérialisé dans leur je vais essayer. Informations: démarche de recherche. La visite, c’est bien: quand on entre seul, on http://goo.gl/0Gfzh Quasiment aucune n’avait mis les pieds dans ne regarde pas exactement où se trouvent Inscriptions: un CDI et la plupart vont revenir… les différents domaines, on ne voit pas tout. 01 44 78 13 83 ou visites@bpi.fr Fin


De Ligne en ligne n°10 - Janvier à avril 2013
To see the actual publication please follow the link above