Page 38

De Ligne en ligne n°10 - Janvier à avril 2013

parable avec celle de 1929? Quel type de • Sud, 2012) • chance • *La Bioéconomie de la dernièreÀ lire de René Passet :janvier 2013)-moctioselleutcanoitautisaleuqsuov-zComparable, sûrement, par la répéti-esnemesures devrait-on prendre? (Les liens qui libèrent, P René Passet tion des erreurs conduisant à créer de toutes Les Grandes Représentations du pièces les problèmes que l’on prétend monde et de l'économie à travers résoudre. Par quel aveuglement peut-on l'histoire : de l'univers magique venez! croire que c’est en comprimant les revenus, au tourbillon créateur... (Actes et donc la consommation, que l’on va relancer 38 la croissance et résorber les déficits ? Comment ne pas comprendre que l’excédent L’Illusion néo-libérale (Fayard,René Passet commercial de certaines nations implique Né en 1926 à Bègles 2003) nécessairement l’existence de pays débi- (Gironde), il a d’abord étudié • Le Monde n’a plus de temps à teurs? La rigueur plonge des populations par- l’économie à l’Université de perdre, de René Passet, Stéphane faitement innocentes dans la détresse et Bordeaux. Devenu Professeur Hessel, Edgar Morin, Michel aggrave les crises. agrégé en 1958, René Passet a Rocard, Peter Sloterdijk, Mireille Il nous faut apprendre à penser le pré- enseigné dans plusieurs uni- Delmas-Marty, Michael W. Doyle, sent dans les temps longs de l’évolution. versités, (Rabat, Bordeaux, Bernard Miyet (Les liens qui libè- Si, nous dit David Brower en évoquant le récit Paris) et il est aujourd’hui rent, 2012) de la Genèse, le monde a été fait en une professeur émérite de Paris 1- • Pour un nouvel imaginaire poli- semaine, la révolution industrielle est tique, de René Passet, MireilleSorbonne. apparue il y a un quarantième de seconde. Notre économie, née avec cette révolution, Spécialisé en économie du Delmas-Marty, Edgar Morin, est donc la science du quarantième de développement, René Passet Riccardo Petrella, Patrick Viveret seconde. Elle ne nous livre ainsi qu’une est un pionnier de l’approche (Fayard, 2006) vision des choses réduites à leurs seuls transdisciplinaire, prenant en aspects immédiats. Cela conduit à des absur- compte tous les paramètres dités. Il importe de tirer les économies vers de l’environnement et du le haut plutôt que vers le bas, mais nous développement durable. Sa attendons toujours notre prochain Keynes. prédilection pour les approches en termes de sys- Propos recueillis par tèmes complexes s’est expri- Marie-Hélène Gatto et Catherine Geoffroy, mée dans ses enseignements Bpi de « bioéconomie » comme dans les travaux du labora- toire C3E (Centre Économie, Espace, Environnement), qu’il a créé au sein de l’Université de Paris 1. René Passet est aussi un homme engagé, qui dénonce l’ordre économique actuel dominé par l’idéologie néo- libérale. Fin


De Ligne en ligne n°10 - Janvier à avril 2013
To see the actual publication please follow the link above