Page 24

De Ligne en ligne n° 14 - Avril à septembre 2014

24 lire, écouter, voir : Autodétermination Kanak ? cc-by-erjkprunczyk-flickr Fin Chronologie des relations entre la France et la Nouvelle-Calédonie : 24 septembre 1853 La France prend possession de la Nouvelle-Calédonie 1878 Grande révolte des Kanak, répression 1887 Mise en place du Code de l’indigénat, qui codifie l’état de non-citoyen dans les colonies françaises 1946 La Nouvelle-Calédonie devient un territoire d’outre-mer. Abrogation du Code de l’indigénat. Inscrite sur la liste des pays à décoloniser, la Nouvelle-Calédonie en est retirée l’année suivante à la demande de la France Juillet 1983 À Nainville-les-Roches, des représentants élus des différents partis et des chefs coutumiers confirment « définitivement l’abolition du fait colonial » et préparent « une démarche vers l’autodétermination qui sera le fait du peuple calédonien » 1984 Création du FLNKS (Front de libération nationale kanak et socialiste) et appel au boycott du scrutin de renouvellement de l’assemblée territoriale 2 décembre 1986 Nouvelle inscription sur la liste des pays à décoloniser à la demande du Forum du Pacifique 1987 Jean-Marie Tjibaou dépose à l’ONU le projet de constitution de Kanaky 13 septembre 1987 Boycott par le FLNKS de la consultation : « Voulez-vous que la Nouvelle- Calédonie accède à l’indépendance ou demeure au sein de la République française  ? ». 59 % des inscrits participent, les votants se prononcent pour le maintien dans la République 22 avril 1988 Soulèvement kanak devant la mise en place du statut issu de la consultation, le jour de l’élection présidentielle en France 5 mai 1988 Assaut de la grotte d’Ouvéa par les gendarmes pour délivrer des collègues. Mort de deux militaires et de dix-neuf Kanak 26 Juin 1988 Organisation de négociations par Michel Rocard, nouveau premier ministre, entre Jean-Marie Tjibaou (FLNKS) et Jacques Lafleur (RPCR, Rassemblement pour la Calédonie dans la République). Ratification des accords de Matignon par le référendum du 6 novembre 1988 Mai 1989 Assassinats de Jean-Marie Tjibaou et Yeiwéné Yeiwéné par un indépendantiste 5 mai 1998 Accord de Nouméa signé entre le FLNKS, le RPCR et l’État français 20 juillet 1998 Introduction dans la Constitution française d’un titre XIII consacré aux « dispositions transitoires relatives à la Nouvelle-Calédonie » 2014-2018 Période où les « populations intéressées » doivent être consultées sur l’avenir du territoire *à lire à la Bpi : • Alban Bensa, Nouvelle-Calédonie : vers l’émancipation, Gallimard, (Découvertes), 1998 995 BEN Très bonne introduction générale • Alain Christnacht, La Nouvelle- Calédonie, La Documentation française, 2003 328(95) CHR • Sous la dir. d’Elsa Faugère et d’Isabelle Merle, La Nouvelle- Calédonie : vers un destin commun ?, Karthala, 2010 3.3(95) NOU • Atlas de Nouvelle-Calédonie, 2013 914 (9) ATL • François Luchaire, Le Statut constitutionnel de la Nouvelle-Calédonie, Economica, 2000 350.2(44) LUC Contient les principaux textes composant ce statut • Stéphanie Graff, « Quand combat et revendication kanak ou politique de l’État français manient indépendance, décolonisation, autodétermination et autochtonie en Nouvelle-Calédonie » dans Journal de la Société des Océanistes, n°132, 2011 Consultable sur Cairn info  Le drapeau Kanak emblème des partisans de l’indépendance.


De Ligne en ligne n° 14 - Avril à septembre 2014
To see the actual publication please follow the link above