Vous avez la parole : Ateliers recherche d'emploi

De Ligne en ligne n° 14 - Avril à septembre 2014

3 Vous avez la parole : Ateliers recherche d’emploi Fin Axelle C’est la première fois que je viens. J’étais en train d’étudier et j’ai entendu l’annonce sonore. Ma motivation, c’était de savoir comment faire un CV car des CV, j’en ai envoyé plusieurs et jusqu’à aujourd’hui ça n’accroche toujours pas ! Au départ, j’étais un peu sceptique sur la durée de 2h30. Finalement c’est le timing parfait car on est allé point par point, on a détaillé même les choses qui nous semblaient parfois inutiles, comme l’en-tête… En plus, la formatrice connaît son domaine, elle a fait aussi du recrutement. Ce sont des formations rares ! Ce genre d’atelier est souvent payant. Déjà l’entrée à la Bpi, c’est gratuit et en plus des ressources, des formations, des ateliers, tout ça gratuit. Je dis : chapeau ! vous avez la parole Ateliers Recherche d’emploi : « le premier résea u, c’est nous ! » Bérengère Je viens régulièrement à la Bpi et aujourd’hui j’en ai profité pour assister à l’atelier CV et lettre de motivation. J’ai eu l’info par les documents sur les présentoirs. Je viens de finir une licence professionnelle. Pour moi, l’atelier, c’était clairement pour m’obliger à faire ma recherche d’emploi. L’intervenante nous a écoutés et s’est appuyée sur les exemples qu’on avait envie de donner. Une chose appréciable, c’est de ne pas avoir la pression de Pôle emploi, le stress qu’ont tous les demandeurs d’emploi. Ici on est plus détendu, on se sent plus libre. Moi quand je viens à la Bpi, c’est aussi pour chercher un cadre et cet atelier, ici, c’est apaisant. Je conseillerai l’atelier, ça vaut la peine ! Antonella Je viens assez souvent à la bibliothèque pour m’améliorer en anglais. C’est un lieu important de ma vie à Paris. L’intervenant a donné des conseils utiles pour gérer un entretien. C’est compliqué pour moi qui viens d’Italie, même si ce sont des cultures très proches, il y a une autre façon de dire les choses. Propos recueillis par Cécile Denier, Florian Leroy, Marie Payet et Catherine Revest, Bpi Parmi les ateliers proposés à la Bpi, deux le sont en partenariat avec le CIDJ (Centre d’information et de documentation jeunesse) : Recherche d’emploi sur Internet et les réseaux sociaux, CV et lettre de motivation. Des participants donnent leur avis. Anabel et Emma On suit un master 2 : Stratégies de développement durable. On est en recherche d’une entreprise pour un stage en alternance. Au départ, on avait rendez-vous à la bibliothèque pour accéder à Internet et faire la recherche ensemble. Se retrouver, c’est important pour se motiver, pour ne pas désespérer. Par hasard, on a vu l’affiche de l’atelier. On est vraiment tombé sur le bon jour ! On n’a pas senti les trois heures passer. Chacun a présenté son parcours, ses attentes, ça a pris un peu de temps mais c’était très riche et après, l’intervenant a fait sa présentation. C’est un vrai partage d’informations, pas seulement entre intervenant et public mais aussi entre nous, chercheurs d’emploi. On a parlé de réseau mais le premier réseau finalement, c’était là, c’était nous ! Avec nos autres interlocuteurs, on avait un objectif de trente CV par jour, mais l’intervenant a insisté sur l’aspect qualitatif : trente CV par semaine, ça peut suffire. On doit proposer notre utilité à l’entreprise, il y a tout un travail en amont de découverte du milieu à faire. © Illustrations Claire Mineur, Bpi


De Ligne en ligne n° 14 - Avril à septembre 2014
To see the actual publication please follow the link above