Ligne d'horizon : lire avec ses oreilles

de ligne en ligne n° 18 - octobre à décembre 2015

ligne d’ LIRE AVEC SES OREILLES Le numérique a révolutionné l’accès aux livres pour les déficients visuels. Daisy en est l’illustration. Entretien avec Luc Maumet, responsable de la bibliothèque de l’association Valentin Haüy. Qu’est-ce que Daisy ?   Daisy (Digital Accessible Information SYstem) est un format, principalement utilisé aujourd’hui pour produire et diffuser des livres sonores. Un livre sonore Daisy, c’est de l’audio au format MP3, mais du MP3 structuré. Imaginons que je cherche la recette du clafoutis aux cerises dans un livre de cuisine. Au lieu de tout écouter, ce qui est long et sans intérêt, si le fichier est structuré en Daisy et que je dispose d’un lecteur, je peux écouter le sommaire, trouver les desserts et lire ma recette. La nécessité de l’accès à cette structuration est évidente pour les livres de recettes ou les guides de voyage. Mais cela peut aussi être vrai pour les romans. Comment est né Daisy ?   Le format Daisy a été créé au sein de la section de bibliothécaires pour aveugles de l’IFLA (International Federation of Library Associations and Institutions). Ces professionnels manipulaient du braille et des cassettes audio. Quand le numérique est arrivé avec les CD, les utilisateurs aveugles y ont vu une menace pour leur autonomie : la majorité des platines CD étaient inutilisables et la sauvegarde du point d’arrêt, qui permet de reprendre sa lecture là où on l’a laissée, n’était pas prévue. Les bibliothécaires du groupe ont cependant compris qu’il y avait là une opportunité extraordinaire : un son de meilleure qualité que l’on peut compresser et dupliquer à l’infini… Dans les années 1990, ils ont décidé de créer un format de structuration du son et un ensemble de recommandations pour la production de logiciels et d’appareils susceptibles de lire ce format.   C’est ainsi qu’un petit groupe de bibliothécaires, eux-mêmes souvent déficients visuels, des marginaux dans le monde des bibliothèques, est arrivé à faire produire à des industriels un matériel qui répond très bien aux besoins de ses publics. Et Victor dans tout ça ?   Victor Reader est le lecteur Daisy le plus vendu en France. C’est un appareil conçu pour les personnes qui ont des problèmes de vue ou d’autres difficultés d’accès à l’écrit, par exemple des troubles cognitifs ou des handicaps mentaux.   Pour les fonctions de base, c’est très simple d’utilisation : cela marche comme un mange-disque. On met le CD et on utilise la seule touche marche/arrêt. Plus largement, c’est un dispositif vocalisé qui dit quand cela fonctionne, ce que fait la touche, la conséquence du geste… C’est rassurant d’avoir une machine qui parle. La sauvegarde du point d’arrêt est possible. On peut faire varier le son, sa hauteur, mais aussi la vitesse de lecture, sans altérer la tonalité. On constate en effet que la grande majorité 28 ligne d’horizon : lire avec ses oreilles © Médiathèque Valentin Haüy


de ligne en ligne n° 18 - octobre à décembre 2015
To see the actual publication please follow the link above