Page 20

De Ligne en ligne n°9 - Septembre à décembre 2012

Bachir Saifi Nadia Chemoun être Sourd Tous les mouvements sont donc codés, y compris ceux des yeux et Et l’alphabet où chaque lettre a un signe correspondant, est-ce de du visage? la langue des signes? dossier: Oui. Les paramètres qui entrent en jeu sont plus nombreux Il s’agit de l’alphabet dactylologique. Les sourds américains que dans la langue parlée et, de surcroît, simultanés. Cela demande s’expriment énormément par dactylologie, ils sont tout le temps en 20 une maîtrise corporelle extrême, si bien que les enfants mettent du train d’épeler des mots; c’est long, mais ils ont acquis une certaine temps à acquérir (vers sept ou huit ans) celles des structures de la virtuosité. C’est une forme culturelle qui n’est pas aussi étendue en langue des signes qui sont fortement imagées. France. L’alphabet dactylologique n’a d’utilité que quand le mot est connu, donc il s’adresse plutôt à des sourds qui ont une certaine Qu’appelez-vous « structures fortement imagées »? connaissance de la langue orale et écrite dominante. La langue des signes est un peu double. D’une part elle permet de dire les choses, par exemple, je vous dis que deux chiens qui se Y a-t-il un rapport entre les signes très iconiques et les gestes que connaissaient autrefois se rencontrent par hasard il fait les signes l’on peut faire en parlant? codés pour ces mots: ça, c’est la langue des signes qui dit. Mais il y Oui, mais en langue des signes, c’est beaucoup plus structuré a aussi la langue des signes qui montre: je peux ne pas faire le signe que dans la gestuelle coverbale des entendants. Les sourds ont un de «  chiens  » mais tout simplement les montrer il mime deux seul canal, le canal visuo-gestuel (puisque le canal audio-phona- chiens se rencontrant par hasard: ses mains dessinent leur museau, toire ne fonctionne pas) pour dire et pour montrer. D’où un lien leurs oreilles, leur pas, son visage exprime la surprise, etc.. très étroit entre ces deux sémiologies distinctes, assez séparées Les sourds peuvent toujours choisir d’être dans ce registre très dans le monde des entendants. Les langues des signes ne sont pas illustratif, celui des « signes de grande iconicité » (par opposition de nature compensatoire: ce sont de véritables créations, qui met- aux signes totalement lexicalisés, qui se trouvent dans les diction- tent en valeur le génie humain. naires). C’est dans les descriptions et les narrations qu’ils sont le plus utilisés. Vous parlez de créativité: comment fait-on de la poésie en langue Pour notre équipe de Paris 8, ces structures très iconiques des signes? constituent la partie la plus élaborée de la langue des signes, alors Le rythme est très présent, basé sur les répétitions, l’amplifi- que beaucoup de linguistes formalistes, notamment aux États-Unis, cation des mouvements. La poésie peut jouer aussi sur la déforma- considèrent que ce n’est pas de la langue des signes mais de la vul- tion: le mouvement de la main permet de passer d’une forme à gaire pantomime. La bataille fait rage! l’autre, le jeu sur les formes est aussi un jeu sur le sens. Quelle est la syntaxe de la langue des signes? Comment s’expriment les concepts abstraits, les néologismes? En général, on place d’abord les actants dans l’espace et le Il y a un vocabulaire standard abstrait qui s’enrichit de signes verbe apparaît après. On peut ensuite désigner chacun des actants nouveaux par centaines chaque année puisque, de par son inter- en pointant simplement l’emplacement où on l’a situé: l’espace a diction pendant cent ans, la langue des signes n’a pas pu véhiculer des possibilités de conservation de mémoire que n’utilisent pas les des contenus scolaires et de pointe. C’était une langue de la vie langues orales. quotidienne, des émotions. Une langue qu’utilisaient les gosses La syntaxe de la langue des signes n’est donc pas liée à celle de entre eux, quand l’école les autorisait à signer… parce qu’il y avait la langue parlée. À l’inverse, dans ce qu’on appelle le français signé, encore, dans les années 1970, certains établissements où on le leur chaque mot est traduit par un signe, la structure de la phrase étant interdisait! calquée sur celle du français. Là aussi, on n’est pas tout à fait d’ac- cord entre linguistes. Personnellement, je pense que le français signé est un codage du français, qui ne fait pas partie de la langue des signes mais peut être utilisé accessoirement.


De Ligne en ligne n°9 - Septembre à décembre 2012
To see the actual publication please follow the link above