Vous avez la parole : éloge des loges

De Ligne en ligne n°9 - Septembre à décembre 2012

la parole ÉLOGES DES LOGESElles occupent le côté droit duniveau 1 de la bibliothèque. On y accède en suivant les bandes podotactiles… Bienvenue pour Mohamed Ali un autre regard. Je fréquente les loges de la Bpi pour leur vous avez la parole.32 ans, étudiant en doctorat d’histoire C’est ce qui m’encourage à venir ici, même seul silence, pour le matériel adapté, l’accessi- Amar Sophie bilité. C’est ce qui m’encourage à venir ici, 42 ans, étudiant en master de droit 40 ans, professeure d’espagnol 3 même seul. Je sais ce qui se passe à la biblio- Les loges sont essentielles pour mon travail. C’est une porte ouverte. thèque, qu’il y a des conférences, un espace Je viens ici pour faire de la lecture, essen- Je fréquente les loges depuis l’âge de vingt d’apprentissage de langues… Je vais rare- tiellement pour mes études. Il m’arrive de ans, à l’époque j’étais étudiante. Aujourd’hui ment à la cafet’. En dehors de mes études, me faire lire par un guide bénévole des livres enseignante, je viens y préparer mes cours. j’aime le cinéma qui me parle, celui où je n’ai moins scolaires, des romans de Maupassant J’y prépare aussi l’agrégation d’espagnol. pas besoin d’audio-description ni d’aide par exemple. Je viens aussi suivre des forma- Je trouve qu’on est bien ici, les loges m’ont pour comprendre. tions en informatique. La maîtrise de l’outil été d’une grande aide, c’est une porte ouverte. informatique est primordiale. Pour moi, les C’est un privilège, ce petit coin tranquille. loges sont essentielles pour mon travail. Le Si on était au milieu de tout le monde on Pierre fait de travailler avec un logiciel vocal néces- dérangerait. Quand je suis accompagnée, je 60 ans, retraité de la fonction publique site d’être dans un endroit isolé, pour ne pas vais souvent dans les rayons, à la cafétéria, Un véritable rayon de soleil! déranger les autres usagers. ou dans l’espace audiovisuel. Je ne me sens J’ai découvert les loges par une émission pas du tout marginalisée ni exclue. qui passait à la télévision. J’ai téléphoné et pris rendez-vous. Maintenant c’est une guide Propos recueillis par Philippe Berger, bénévole qui m’accompagne, j’ai beaucoup Madjid Guitoune et Florian Leroy d’affection pour elle, c’est un véritable rayon de soleil! Je m’intéresse à l’astronomie, aux Hajer volcans, au monde souterrain, à l’archéo- 29 ans, étudiante en master de recherche logie… Je consulte les ouvrages pour m’ins- en sciences sociales truire et me distraire. Je reste des fois plus de six heures. Je fréquente les loges depuis 2003, c’est tran- • 5 loges équipées d’un éclairage Serge quille ici. À la maison je ne peux pas travailler mises à la disposition des déficients visuels.modulable et de matériel adapté sontet ici, on dispose d’appareils qu’on n’a pas à 80 ans, retraité transporter. Je viens en moyenne trois fois • 120 personnes fréquent régulièrement J’aime bien venir ici, ça me fait du bien. par semaine, je reste des fois plus de six les loges. Je viens dans les loges avec mon ordinateur heures. Je fréquente de temps en temps les • 9 guides bénévoles les accompagnent. pour faire des mises au point, quelques répa- espaces de la bibliothèque, mais on ne sait • 1 formateur les initie à l’utilisation du rations, suivre une formation… J’aime l’in- pas vraiment à quel bureau on est. Parfois matériel. formatique ! Skype, par exemple : pour on pourrait s’adresser à un bibliothécaire • Occupation moyenne des loges: discuter chez moi, avec des camarades. qui pourrait plus facilement trouver le livre 150 heures par semaine. J’aime aussi bricoler, lire, mais l’informa- qu’on cherche. Je le fais pas, c’est dans ma Réservation: 01 44 78 12 75 tique occupe plus de la moitié de mon temps. nature: j’aime pas déranger. Les loges c’est sympa, j’aime bien venir ici Fin ça me fait du bien!


De Ligne en ligne n°9 - Septembre à décembre 2012
To see the actual publication please follow the link above