Actu

De Ligne en ligne n°9 - Septembre à décembre 2012

Rencontre DU REGARD: une révolution du regard: la Croatie dans l’Union européenneManifestation organisée dansle cadre de « Croatie, la voici »,festival croate en France(septembre-décembre 2012)http://croatielavoici.comDelila Dizdarevic« J’ai vu des costumes, de la poésie, de la musique et desko Horvat, Anne Madelain,ćLes rêves (dés) enchantésde la CroatieLundi 22 octobre - 19 h à 22 hPetite SalleAvec :SreJacques Rupnik, Ivana Sajko ,Slobodan Šnajder, Igor Štiks.Traductions :les Français, l’Orient commençait bel et bien aux portes de Venisetales cosmopolites; entre mémoire de l’Empire austro-hongroiset panslavisme, particularismes locaux et relations complexes– parfois ouvertement conflictuelles – mais non moins réelles, UNE RÉVOLUTION LA CROATIE DANS Sibérie », écrivait Voltaire en 1756 à propos de la Dalmatie. Pourhabitations semblables à ceux des Tartares qui se trouvent en L’UNION EUROPÉENNE et de Vienne. Justement là où se trouve l’actuelle Croatie. Là oùs’épanouit une réalité culturelle liée par l’histoire à ces deux capi- En juillet 2013, la Croatie entrera dans l’Union européenne. avec « son propre Orient »: Sarajevo, Belgrade, Istanbul… actu: Sur le plan culturel, l’enjeu majeur est qu’on cesse de la « Si nous n’entrons pas dans l’Europe, nous resterons dans 7 regarder comme un État « en transition », pour prêter les Balkans », a-t-on parfois entendu en Croatie au moment du attention à la société concrète, avec son passé et son referendum sur l’entrée dans l’Union Européenne en janvier 2012. Mais où se trouvent donc les Balkans, s’ils ne sont pas en présent. Une révolution du regard qui permettra de constater Europe? se demandera-t-on, avant de constater qu’il y a dans combien nous vivons déjà, à Paris comme à Zagreb ou à Split, ces mots, un trait marquant du balkanisme, selon le terme intro- avec nos modes de pensée et de consommation, nos aspi- duit par l’historienne Maria Todorova pour qualifier le discours rations et nos outils technologiques, une réalité largement dépréciatif qui fait des Balkans un entre-deux inquiétant entre transnationale. tradition et modernité, civilisation et barbarie. Sous un pont de Zagreb (2012) cc-Flickr


De Ligne en ligne n°9 - Septembre à décembre 2012
To see the actual publication please follow the link above