Page 8

De Ligne en ligne n°9 - Septembre à décembre 2012

Exister sur la carte mentale d’une Europe renouvelée Avec ses 4,5 millions d’habitants, la Croatie ne risque-t-elle pas Si la Péninsule balkanique dans son ensemble participe de se dissoudre dans une Union européenne cent fois plus peuplée? une révolution du regard: la Croatie dans l’Union européenne bien à la culture européenne depuis fort longtemps, la période La question n’est pas nouvelle. Le complexe des « petites nations yougoslave de l’après 1945 a été en Croatie riche d’ouvertures, d’Europe centrale » existait bien avant l’Union européenne. Mais avec le développement du tourisme de masse, la modernisation la globalisation des échanges rend quelque peu caduque l’idée de l’économie et l’accroissement des échanges culturels. L’art d’une culture qui serait un trésor à chérir. Elle oblige à penser la contemporain y suivait les évolutions de Berlin, New York et « langue nationale » dans son rapport à une réalité plurilingue, Paris. Étudiants, travailleurs, touristes voyageaient aussi libre- comme moyen d’échange plutôt que signe d’appartenance. ment à l’Ouest qu’à l’Est, avant que la guerre des années 1990 Elle oblige surtout à réfléchir à la transformation des œuvres ne sépare de nouveau le continent, introduisant visas et fron- en produits de consommation, avec toutes ses conséquences néfastes tières, interrompant les processus de rapprochement. pour un pays au patrimoine architectural et naturel extraordinaire Aujourd’hui, entre les États successeurs de la Yougoslavie et très convoité. Enfant de la guerre et de la mondialisation, la jeune se reconstitue un espace commun de partage et d’échange qui génération d’auteurs en Croatie porte un regard sans concession touche d’abord la culture : la production théâtrale et ciné- mais plein de vitalité sur cette nouvelle Europe à venir. matographique, les échanges littéraires et artistiques. Alors retournons la question et demandons-nous si l’entrée de la Croatie dans l’Union n’est pas avant tout une invitation à revoir de manière urgente notre boussole européenne. Anne Madelain, chercheure et auteure, chargée d’enseignement à Sciences Po Lille actu: 8 cc - Flickr La gare de Zagreb (2012) Fin


De Ligne en ligne n°9 - Septembre à décembre 2012
To see the actual publication please follow the link above