0   Commentaires
Brève

Phill Niblock, cinéaste et musicien expérimental

A l'occasion de l'événement Phill Niblock, The Movement of People Working, films et musique de Phill Niblock, accompagné sur scène par Kasper T. Toeplitz et Deborah Walker, le 29 novembre 2014 au Centre-Pompidou, la Bpi vous propose une sélection de documents sur le cinéaste et musicien expérimental.
/files/live/sites/Balises/files/Images/Musique/working-title_F.jpg
"Phill Niblock (né en 1933 à Anderson, Indiana, vit et travaille à New York et à Gand) propose depuis plus de quarante ans une œuvre pluridisciplinaire. Son art « intermedia » associe musique minimaliste, art conceptuel, cinéma structurel, art systématique ou encore politique, et s'active à modifier notre perception et notre expérience du temps.

Reconnu comme l'un des grands compositeurs expérimentaux de notre époque, Phill Niblock débute sa carrière artistique comme photographe et cinéaste. Passionné de jazz, il s'installe à New York en 1958. Niblock débute la photographie en 1960 et se spécialise dans les portraits des musiciens de jazz (Duke Ellington, Charles Mingus, Billy Strayhorn...). Au milieu des années 1960, il réalise ses premiers films pour les danseurs et chorégraphes du Judson Church Theater.

A partir de 1968, Phill Niblock se consacre à la musique et compose ses premières pièces qui doivent – comme le précise l'artiste – être écoutées à fort volume pour en explorer les sur-harmoniques (overtones). Il poursuit indépendamment ses projets cinématographiques dont The Movement of People Working (le mouvement des gens qui travaillent), une série de films de plus de 25 heures réalisée entre 1973 et 1991 où la gestuelle répétitive du travail s'offre en écho direct à ses compositions musicales."

(extrait de l'introduction à "Working Title", la monographie de Phill Niblock parue aux Presses du Réel, 2012)

 
Captcha: