Nos soldats perdus en Indochine


De 1945 à 1954, plusieurs centaines de milliers d’hommes ont combattu en Indochine sous les couleurs françaises. Leurs correspondances personnelles, comme seul lien avec leurs proches, nous donnent aujourd'hui une vision renouvelée de cette guerre. Ces fils, ces fiancés, ces maris, ces frères confient leurs impressions, leurs sentiments, leurs désillusions. Ils décrivent leur vécu, cette vie à vif et la sensation de l'inanité de leurs combats. Le film est construit autour de personnages et s'appuie sur des témoignages précieux et inédits. Comme celui du Lieutenant Lucien le Boudec, ancien résistant, qui avait emporté une caméra amateur jusqu'à Dien Bien Phu et nous livre, en plus de ses lettres, des images exclusives. L'aspirant Yves Arbellot, les lieutenants Chaumont Guitry et de Lattre de Tassigny, tous trois morts pour la France en Indochine, font aussi partie du récit à travers leurs correspondances. Tout comme Pierre-Alban Thomas, officier militant communiste, qui nous a confié ses carnets. Tous leurs souvenirs renouvellent la connaissance de cette guerre en nous offrant une approche, humaine et sensible de l’Histoire.