Publié le
27/11/2019
Vidéo
Appartient au dossier :

Le débat en ligne menace-t-il la démocratie ?

La rencontre « À l’ère numérique, peut-on encore débattre ? », organisée le 4 novembre 2019 à la Bibliothèque publique d’information, soulève les enjeux démocratiques des débats en ligne. 
 

Le débat public est une forme d’interaction entre des acteurs sociaux, il se situe entre le pugilat et la conversation. Il tient du pugilat car il résulte d’un désaccord entre les participants. Le débat ne repose pas sur un consensus. C’est un type d’interaction argumentatif. 

Marianne Doury, chercheuse en sciences du langage, explique que l’écrit individualise les parcours de lecture. Il permet de faire des retours en arrière, d’archiver et de sophistiquer les constructions argumentatives. De ce point de vue, le numérique offre de nouvelles possibilités d’argumentation. Il a des impacts sur les formes et les contenus des échanges. 
Dominique Cardon, sociologue, pose la question de l’apport du numérique sur l’expressivité des individus. Il explique que le numérique a fait émerger des espaces de débat public qui sortent du cadre institutionnel. Des formes d’auto-organisation se créent comme sur Wikipedia où les internautes échangent des arguments dans un processus de négociation. Pour lui, le débat en ligne manque d’implication et d’authenticité. Les phénomènes de like et de click activism dégradent le débat public. 

Les sites internet ont tendance à se lier entre eux en fonction de leurs affinités idéologiques. Des « bulles idéologiques » et des violences expressives s'y créent, explique Romain Badouard, maître de conférence en sciences de l’information et de la communication. Il termine en soulevant la problématique de la « brutalisation » des échanges en ligne.



 

Rencontre organisée dans le cadre du cycle « Démocratie participative »

À retrouver sur la WebTV / WebRadio


Auteur :
CC BY-NC-SA 4.0