Une société inclusive pour les Dys ? Des droits pour tous !


La Bpi accueille le 1er octobre 2019 la 13ème journée nationale des dys. Créée par la Fédération française des dys (FFDys), elle mobilise partout en France les familles et les personnes membres des associations de la Fédération, comme les professionnels de la santé, de l'éducation, des bibliothèques et de la documentation.

En lien avec le thème de cette 13e journée : « Une société inclusive pour les dys ? Des droits pour tous ! », cette manifestation nationale s’articulera autour de deux temps forts :

- L’accès au livre et à la lecture pour les publics dys.

L’évolution législative de ces quinze dernières années a permis de modifier en profondeur le cadre de l'exception au droit d'auteur en faveur des personnes handicapées en élargissant le champ des bénéficiaires de l’exception handicap à toute personne empêchée de lire. Comment s'est traduite cette évolution dans le monde des bibliothèques ? Quelles actions ont été entreprises ? Comment rendre ces changements perceptibles sur une plus large échelle ? Les exemples de constitution de réseau au niveau national ou régional tenteront de répondre à ces questions tout comme ceux des associations qui œuvrent à la mise à disposition de livres numériques. Des pistes seront proposées pour mieux connaître l’offre de lecture disponible pour les dys notamment au cours du forum composé d'une douzaine de stands.

- Les avancées dans le domaine de la santé et de l’éducation : du repérage à la prise en charge à l’école ou à l’université, grâce à l’accessibilité et à la compensation.

À quelle étape le milieu scolaire en est-il de l'inclusion des élèves dys ? Les aménagements sont-ils à la hauteur des besoins et des promesses ? Quelles peuvent être les solutions face aux difficultés quotidiennes avec les professeurs comme avec les autres élèves ? La FFDys souhaite faire le point sur les avancées dans ces domaines en s’appuyant notamment sur la proposition de loi pour les dys présentée lors du colloque organisé le 27 mai 2019 à l’assemblée nationale : « 7 millions de dys, que faisons-nous pour eux ? ».