0   Commentaires

L'Europe face aux eurosceptiques


Le scepticisme à l’égard du projet européen se répand amplement et profondément en Europe. Les difficultés économiques, les incertitudes de l’avenir, la demande croissante de protection et la nostalgie des souverainetés nourrissent ce sentiment, entre opinion et émotion. Il s’exprime
partout notamment par une montée, revendiquée, du populisme (vote en faveur du Brexit, retour au pouvoir des mouvements de la droite radicale et du populisme de gauche).

Face à ces formes, parfois véhémentes, de protestation à l’égard du projet qui a orienté l’histoire de l’Europe d’après-guerre, les tenants de la construction européenne ont longtemps répondu par le silence. Ils doivent désormais faire face à deux questions: Pour quelles raisons l’Union européenne mérite-t-elle d’être défendue, poursuivie et approfondie? Quelles sont les motivations de celles et ceux qui s’y opposent aujourd’hui et quels sont leurs buts?
Captcha: