0   Commentaires

Le soutien à la parentalité et la notion de précarité

Dans le cadre d'un mémoire, j'aimerais avoir des précisions sur les dispositifs officiels de soutien à la parentalité et sur la parentalité en tant que telle. De plus, j'ai beaucoup de mal à définir la notion de précarité qui est bien souvent synonyme de pauvreté pour de nombreux auteurs donc c'est surtout la nuance entre les deux termes qui m'intéresse. 
Photo d'un SDF dans les rues de Paris en 2005
Dans les rues de Paris en 2005, By Eric Pouhier [CC BY-SA 2.5], via Wikimedia Commons

Voici d'abord quelques ressources utiles et officielles concernant le soutien à la parentalité, suivies de plusieurs définitions sur la précarité.

Sur le soutien à la parentalité

Voici tout d’abord le lien vers la rubrique concernant le soutien à la parentalité sur le site du Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes.

Ensuite, vous pouvez consulter ces dossiers sur le site du Ministère de la santé : Toujours sur ce site, la page de résultats sur laquelle vous trouverez des liens intéressants comme celui-ci sur les lieux ressources

Sur la précarité

Définition du Dictionnaire culturel en langue française (2005)
3* (v.1980) Domaine social. Caractère précaire (de l’emploi, du travail).- Absolt Les conditions de vie précaires. Souffrir de la précarité et de l’exclusion.

TLFI (Le Trésor de la langue française informatisé est un "dictionnaire des XIXe et XXe siècle" qui comprend "100 000 mots avec leur histoire, 270 000 définitions, 430 000 exemples, 350 millions de caractères". Un logiciel de recherche puissant permet de nombreux types d'interrogation du dictionnaire. Consultation libre sur le web )
B. Caractère de ce qui est précaire.
1.[Corresp. àprécaire B 1] Synon. incertitude, instabilité
Précarité d'une situation, d'une position; précarité des débouchés, des ressources; précarité d'une analyse, d'un effort, d'un lien, d'une victoire; précarité de l'informationL'abbé Cénabre sentait parfois, et pour un instant, la précarité de son triomphe, l'inanité de sa possession (BERNANOS, Imposture, 1927, p.447). 
La précarité des communications rendait [le ravitaillementde plus en plus aléatoire (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p.354):

2. La révolution mondiale et les terribles sacrifices qu'elle suppose ne devaient apporter qu'un bienfait : «empêcher que la précarité tout artificielle de la condition sociale ne voile la précarité réelle de la condition humaine». CAMUS, Homme rév., 1951, p.124.
En partic. Grande pauvreté. En France, nous savons, par un rapport du Conseil économique et social, que deux millions et demi de personnes vivent dans des conditions de grande précarité (La Croix. L'Événement, 6 nov. 1987, p.2, col. 3).

Le plus intéressant est la définition de la précarité de J.Wresinski publiée au Journal Officiel, 1987, p 14. sur le site du Réseau Enfance Parents Professionnels :
La précarité est l'absence d'une ou plusieurs des sécurités permettant aux personnes et aux familles d'assumer leurs responsabilités élémentaires et de jouir de leurs droits fondamentaux. L'insécurité qui en résulte peut être plus ou moins étendue et avoir des conséquences plus ou moins graves et définitives. Elle conduit le plus souvent à la grande pauvreté quand elle affecte plusieurs domaines de l'existence qu'elle tend à se prolonger dans le temps et devient persistante, qu'elle compromet gravement les chances de reconquérir ses droits et de ré-assumer ses responsabilités par soi-même dans un avenir prévisible.
Toujours sur ce site, voir aussi la page Entendre et accueillir la précarité


Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque publique d'information
Captcha: