Publié le
18/11/2016
Cartographie

Une rentrée francophone

Qu'ils soient débutants ou qu'ils se soient déjà fait un nom dans la république des lettres, nombre d'auteurs issus de la francophonie ont sorti en cette rentrée 2016 des romans remarqués. Au même moment, Kaoutar Harchi publiait un essai intitulé Je n'ai qu'une langue, ce n'est pas la mienne, qui rappelle à quel point, historiquement, les critiques ont eu tendance à sous-estimer les ouvrages publiés par certains auteurs francophones. Mais cette rentrée a confirmé l'exceptionnelle vigueur des littératures du Cameroun, du Congo ou des Comores, enfin reconnues à leur juste valeur.

Auteur :
CC BY-SA 3.0 FR