0   Commentaires
Portrait
Appartient au dossier :

Jirô Taniguchi

Portrait en couleur de Jirô Taniguchi
Jiro Taniguchi par Niccolò Caranti [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons
Fêté cette année à Angoulême dans une exposition qui lui est dédiée, Jirô Taniguchi est un mangaka reconnu en France depuis 20 ans mais remarqué dès ses débuts au Japon.

Né en 1947, il publie son premier album en 1970. Le Gourmet Solitaire, publié dans les années 1990, contribue à sa notoriété au Japon. Auteur prolifique, il est apprécié en Europe pour ses récits intimistes à portée universelle et la teneur contemplative de ses histoires. Son style “ligne claire” est largement influencé par la BD européenne. Par ailleurs, il collabore avec des auteurs français et belges.

Ses histoires, selon ses propos, s’attardent sur “les petits riens de la vie quotidienne”.
La gastronomie, les relations humaines mais également les relations entre les hommes et les animaux sont autant de thèmes abordés dans son œuvre.
Si cette philosophie reflète certains traits de la société japonaise, elle entre aussi en résonance avec les goûts européens. En France, il est notamment connu pour
Le Journal de mon père et Quartier lointain qui évoquent tous deux sa vie personnelle et son enfance difficile fortement marquée par l’absence du père. Le succès de Quartier lointain est tel qu’il a été adapté au cinéma et au théâtre.

Le dessin de Taniguchi se caractérise par sa sobriété et son trait d’une grande finesse qui permet de restituer l’impalpable et le temps qui passe. Ce trait, marié au caractère introspectif du récit, fait de son œuvre une porte d’entrée vers le manga pour les lecteurs français.

Auteurs: Claire Bruscolini, Clément Chauvel, M. M., Faustine Mumpert

Auteur :
Appartient au dossier :

Tags :
manga
Captcha: