Brève
Appartient au dossier :

Le fonds Claude Simon

/files/live/sites/Balises/files/Images/Litt%c3%a9rature/PR.jpg
PR, archives familiales de Claude Simon, Registre de Correspondance du Général de Division Lacombe S Michel. Chancellerie des Universités de Paris, Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris
Les manuscrits de Claude Simon ainsi qu’une partie de ses archives familiales ont été légués par l’écrivain à la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet. Ces archives comprennent une part importante de la correspondance d’un ancêtre de Simon, le Général Jean-Pierre Lacombe Saint-Michel.

Ces archives sont de diverse nature : correspondance, papiers militaires, essais de poésie, de théâtre...
L'ensemble du fonds Claude Simon est décrit sur la base Calames.

Ces archives révèlent donc diverses facettes du personnage et permettent aussi d'en savoir plus sur les événements historiques qui ont bouleversé la destinée de la famille.
Le père de ce personnage haut en couleur, petit propriétaire du Tarn, avait entrepris des démarches pour acquérir un titre de noblesse: efforts rendus vains par le déclenchement de la Révolution Française et la trajectoire de son fils. Capitaine d’artillerie sous l’Ancien Régime, ce dernier devint Conventionnel et régicide, membre du Comité de Salut Public, Ambassadeur à Naples, général commandant l’artillerie en Italie, gouverneur militaire à Barcelone. 

En consultant sa correspondance volumineuse pour composer le personnage de L.S.M. dansLes Géorgiques, Simon a eu l’impression de « toucher l’Histoire du doigt ». 
Il insère dans son texte certains passages des archives de son ancêtre, parfois légèrement modifiés.
Captcha: