0   Commentaires

Courants et évolutions du confucianisme

Le confucianisme a eu un fort impact sur la civilisation chinoise et mais aussi sur celle d'autres peuples. Aujourd'hui, ce courant perdure ou renaît et se diffuse jusqu'en occident.

Confucius, “l'Enseignant de dix mille générations”.


La critique de ses détracteurs, ne fut pas un obstacle à l’instauration d’un culte de Confucius à titre posthume. Parfois nommé "Dieu Suprême", plusieurs temples lui sont consacrés, dans les grandes villes chinoises et d'Extrême-Orient, sur le modèle de celui de Qufu. 

Le confucianisme a eu un fort impact sur la culture, la psychologie et l'éthique des chinois et d'autres peuples des pays voisins (Corée, Vietnam, Japon…). En réaction, le néoconfucianisme, plus spirituel et intériorisé, fut marqué par une synthèse fondée sur une relecture des Entretiens et des Classiques, avec une volonté de retour au confucianisme premier.

Actuellement, en République populaire de Chine, la redécouverte des grands textes par un vaste public se développe en marge du système d’éducation obligatoire. 
On y retrouve parfois une véritable dimension religieuse, tendant à réactiver les rituels confucéens. Ce mouvement bénéficiant d’une certaine tolérance de l’État chinois, on peut y voir le signe d’une influence toujours présente du confucianisme sur la culture chinoise. 

 

Les Instituts Confucius

Les Instituts Confucius sont des établissements culturels publics à but non lucratif, implantés depuis 2004 par la République populaire de Chine dans le  monde entier, en partenariat avec des universités et autres institutions sous le contrôle du Conseil international de la langue chinoise. A la fin de l’année 2011, on comptait 358 Instituts Confucius dans 105 pays, dont une quinzaine en France. Leurs buts sont principalement de dispenser des cours de chinois ou de soutenir les activités d'enseignement locales, de délivrer des diplômes de langue et de participer à la diffusion de la culture chinoise.
Les Instituts Confucius sur Wikipédia

Captcha: