Cinéma : Avec 'Beau joueur', la victoire se fait attendre

Parmi les rendez-vous de "Plus vite, plus haut, plus fort : filmer le sport" à ne pas manquer en octobre, la projection de Beau Joueur de Delphine Gleize, en présence de la réalisatrice.
Photo du film Beau joueur
© Les Productions Balthazar

« J’ai imaginé Beau joueur comme le roman d’un dépit amoureux et la chanson d’une reconquête. Ainsi, l’Aviron Bayonnais Rugby entre en Top 14 sur les chapeaux de roue, emmené́ par un coach singulier, Vincent Etcheto. Ils sont au bas du classement dès le mois d’cctobre 2016. C’est à ce moment-là que je les rencontre. Le maintien devient le maitre mot. Une obsession. Les hommes qui ont vécu “l’ascension”, comme ils la nomment, portent en eux le souvenir d’une étreinte. Laquelle précisément ? Je décide de les filmer seule pendant sept mois. Persuadée qu’ils préparent un casse. » (Delphine Gleize)
 
Beau joueur de Delphine Gleize
Mercredi 16 octobre • 20h • Cinéma 2
En présence de Delphine Gleize