Et nos rêves, de Claudine Bories et Patrice Chagnard

Cinq amis se retrouvent à la campagne pour quelques jours. Chacun à sa façon, ils ont cru à la révolution communiste. Entre une partie de pêche et une dégustation de chablis, ils s’interrogent sur leurs rêves passés. Des images d’ailleurs viennent troubler cette partie de campagne : images d’un voyage en Russie qu’ont fait les cinéastes en 2001, d’un vieux film de propagande d’Eisenstein, des répétitions d’une comédie musicale sur l’argent. À travers ces récits qui s’entrecroisent, le film questionne les liens entre le rêve et la réalité, le politique et la vie, et dresse le portrait doux-amer d’une génération qui refuse de désespérer.