Covid, au gré des vagues

Un an après le début de la pandémie, le service Savoirs pratiques vous propose une sélection de documents, reflet éditorial de cette première année Covid.

usager tenant un ouvrage

4 janvier 2020, l’OMS signale l’existence d’un groupe de cas de pneumonie – sans décès – à Wuhan, dans la province du Hubei. L’écho lointain nous parvient donc, d’une nouvelle épidémie, un genre de grippe, en Chine…loin. Un pangolin aurait déclenché tout ça.
5 janvier, l’OMS parle de flambée épidémique mais se veut rassurante, estimant qu’il ne faut pas fermer les frontières avec la Chine. A cette époque, les médias nous parlent de Carlos Ghosn, du vote en faveur du Brexit, des koaloas et kangourous pris dans les incendies en Australie. 
Le 11 janvier, un premier mort est annoncé en Chine. Le 22 janvier 2020, la ville de Wuhan (11 millions d’habitants), et celle de Huanggang (7 millions d’habitants) sont placées en quarantaine. Cette information laisse une étrange impression…Tout ça pour une grippe. Les premiers cas sortent de Chine, arrivent en Europe, mais là, toujours rien de très inquiétant ; quelques cas en France “sous contrôle”, des cas en Italie…
Puis tout s’emballe. Il n’est plus alors question que de services de réanimation saturés et de décès par centaines. Le 17 mars toute la France est confinée. La première déferlante emporte toute la planète sur son passage…

Politiciens, médecins, sociologues et chercheurs de tous horizons n’ont de cesse de tenter d’expliquer, de trouver des réponses, des solutions, des médicaments et des vaccins pour reprendre le contrôle de la situation. 

Janvier 2021, la Bpi vous propose une sélection de documents et ouvrages consultables du 26 janvier au 26 février à l’entrée du niveau 2 de la bibliothèque. Cette valorisation est complétée par une bibliographie, reflet éditorial de cette première année Covid, à consulter en ligne ou télécharger en PDF.

meuble de valorisation

Publié le 28/01/2021 - CC BY-SA 4.0