Face Value

de Johan van der Keuken
Pays-Bas, 1991, 120min, VOST

"Face Value" est une combinaison de préparation minutieuse et d'ouverture, de réflexion et d'action. Il se présente comme un ensemble de positions dans un champ de relations qu'on pourrait appeler "Europe", une Europe imaginaire et partielle, entre Londres, Marseille, Prague et les Pays-Bas. Dans "Face Value", tout tourne autour du visage et du voir : le désir de se donner à voir, la peur de se faire voir, l'impossibilité de se voir soi-même, la peur et le désir de voir l'autre. Et dans cette thématique du voir, la lutte confuse pour l'identité, la lutte féroce pour le territoire, les grands mouvements de l'amour et de la mort. "Face Value" est certainement aussi un film sur la photographie. J'ai fait le portrait des visages, mais aussi des espaces et des paroles, comme Noshka (Nosh van der Lely) a fait le portrait sonore des voix et des langues.

Johan van der Keuken
.