Chris Ware s’expose à la Bpi !

Du 8 juin au 10 octobre, la Bpi accueille une exposition dédiée à l’œuvre de l’artiste américain de bande dessinée Chris Ware, en partenariat avec le Festival international de la Bande Dessinée d’Angoulême qui lui a décerné en juin 2021 le Grand Prix pour l’ensemble de son œuvre.

Photo © Chloé Vollmer-Lo / affiche © Chris Ware

Après les expositions consacrées à Art Spiegelman, Claire Bretécher, Franquin, Riad Sattouf et Catherine Meurisse, la Bibliothèque publique d’information rend hommage cet été à l’immense talent de l’artiste américain Chris Ware, qui poursuit depuis trente ans une œuvre d’une inventivité exceptionnelle, déjà distinguée par de nombreux prix internationaux : plusieurs Prix Ignatz, Harved et Eisner, un American Book Award et le Guardian First Book Award, ainsi que le Grand Prix de la ville d’Angoulême, le Prix du meilleur album au festival d’Angoulême et Prix de la critique.

Élaborée en étroite collaboration avec l’artiste, cette exposition rétrospective guidera les visiteurs à travers son œuvre qui explore méthodiquement, dans ses différents travaux et ouvrages, toute la richesse et les potentialités du 9e art.

Tout au long d’un parcours principalement chronologique, destiné à montrer les évolutions graphiques et narratives de Chris Ware, une large place sera accordée aux planches originales : tant par leur ampleur que par les traces de crayon bleuté, elles nous font percevoir le dessin de Chris Ware dans sa précision et sa beauté. Mais aussi des imprimés rares, des croquis et carnets de notes ainsi que des agrandissements en couleur commentés viendront démontrer combien Chris Ware est un vrai artiste du livre, un inventeur doublé d’un artisan perfectionniste qui en a proposé de puissants renouvellements et a permis ainsi aux publics de pénétrer au plus près des arcanes du langage de la bande dessinée. Artiste complet, Chris Ware a aussi réalisé un grand nombre d’objets – maquettes, sculptures et constructions diverses – qui sont autant de prolongements ludiques de ses histoires.

L’aventure artistique et éditoriale entamée dès les années 1990 avec la parution des différents fascicules de l’Acme Novelty Library, puis la publication de ses principaux ouvrages, Jimmy Corrigan (2000), Building Stories (2012) et Rusty Brown (2020) ainsi que les multiples travaux qu’il a offerts aux mondes de la presse (notamment sa participation au New Yorker) et de l’édition, mais aussi du film d’animation (les animations réalisées autour de Quimby the Mouse, Rusty Brown ou Mirror) ouvrent à la bande dessinée l’expression romanesque d’un temps saisi dans de multiples dimensions, et dévoilé à la lecture et au regard.

Réalisée avec Benoît Peeters et Julien Misserey, tous deux spécialistes de l’œuvre de Chris Ware et plus généralement de l’histoire de la bande dessinée, l’exposition s’installe au cœur des espaces de la bibliothèque, en adéquation parfaite avec les prédilections esthétiques et graphiques de l’artiste, et en dialogue évident avec la vision portée par le Centre Pompidou sur la création contemporaine.

Accessibilité

Un système de QR codes associés à des pictogrammes dans l’espace d’exposition vous permet de lancer du contenu texte (PDF accessible), audio (commentaire audio des planches) et vidéo (description d’œuvres en LSF)

bande annonce de l’exposition Chris Ware à la Bpi

Plus d’informations sur l’exposition Chris Ware sur l’agenda de la Bpi.

Lire aussi :

photo de l'auteur et dessinateur américain Chris Ware

“Ma bibliothèque personnelle, c’est ma vie” : 3 questions à Chris Ware

09/05/2022

Bande dessinée – exposition

À l'occasion de l'exposition qui lui est consacrée de juin à octobre 2022, la Bpi a posé trois questions à…

Publié le 07/06/2022 - CC BY-SA 4.0